« Une immense beauté
Ici se montre toute, et resplendit,
Très claire et pure, une lumière
Qui jamais ne connait la nuit:
Un éternel printemps fleurit ici. »

Fray Luis de Léon ( 1528-1591)
Poésies complètes, Ibériques, 1993, p. 61