» C’est une lumière, essentielle, transcendante, et qui surpasse toute connaissance et toute réalité. Cette lumière luit dans le plus intime et le plus profond du tréfonds de l’âme humaine »

Jean Tauler (1300-1361), Les mystiques rhénans, Le Cerf, p.205